mercredi 3 octobre 2007

Les toilettes

Il y en a de toutes sortes, des pratiques, des douteuses, des originales, des inconfortables, des surprenantes, des mémorables. J'ai eu la chance d'en essayer une panoplie assez variée. Les toilettes publiques sont souvent, effectivement, un lieu très dépaysant lorsqu'on est en voyage. La publication de ce livre original m'a rappelé une foule de petites anecdotes...

... Les petites Tartines qui faisaient de la découverte des toilettes de restaurant (d'une variété inouie) une aventure en soi, lors de leurs premiers voyages en Europe: "On va visiter les toilettes, d'accord?" entendions-nous avant même d'avoir pu commander.

... L'enchantement devant les toilettes du centre Vasco da Gama à Lisbonne au Portugal, dont les comptoirs de lavabos et les sièges de toilette sont en plastique transparent dans lequel on a emprisonné des objets réels divers (il y en a une avec des ustensiles de cuisine, une avec des pièces de monnaie et des billets, une autre avec des étoiles de mer et des coquillages... nous nous sommes amusés à en "visiter" quelques-unes, tant c'était chouette).

... Les mésaventures face aux fameux "trous" devant lesquels nous ne sommes pas très habiles, en tant que filles , dont celle où, en voulant soutenir Tartinette pour l'aider à se positionner correctement, je me suis retrouvée avec le jet directement enligné sur moi, aspergeant mes propres pantalons de façon désastreuse.

... Les urinoirs en plein air à Amsterdam (une sorte de spirale métallique qui cachent sommairement mais efficacement).

Photo prise ici

Même les affiches indiquant les toilettes peuvent être intéressantes. Le blogue "Toilet signs" qui en répertorie plus de 150 exemples originaux le démontre bien.

... et je pense que la plus drôle me concernant à ce sujet est la suivante:

Je suis dans un resto à Guadix, en Andalousie, et je pars en direction des toilettes qui se trouvent dans un petit recoin sombre au bout d'un corridor. Devant moi, deux portes sur lesquelles il n'y a pas d'affiche mais il y a devant chacune une statue en bois: des personnages nus sculptés représentant probablement un homme et une femme, mais comme il fait très sombre, je ne distingue pas clairement lequel correspond à la dame. Je n'ai pas d'autre solution que d'y aller à tâtons, au sens propre du terme. Me voici donc en train de palper l'entrejambe d'une sculpture, puis les seins de l'autre... jusqu'à ce qu'un homme sorte de la porte de droite, (me donnant ainsi une information précieuse) puis allume la lumière du corridor en me regardant d'un air perplexe alors que j'avais encore les doigts sur les seins de la dame devant la porte de gauche. Son regard en disait long, alors je n'en ai pas dit plus... et ploup! je suis entrée à gauche, rouge comme une tomate...

5 commentaires:

Mamie a dit...

Que de souvenirs!

Je me suis amusée à regarder tous ces indicateurs de toilettes et j`ai bien ri en me rappelant ton tâtonnement devant les sculptures.

Tartine a dit...

@Mamie: et je n'ai pas parlé de ton aventure en Italie lorsque tu étais embarrée dans la toilette et que tu n'arrivais pas à comprendre le mécanisme de la serrure... Ahah ;-)

Mélodie a dit...

Eh bien ! C'est certain que je vais aller visiter les toilettes du centre Vasco de Gama à Lisbonne ! Je n'ai aucune idée de ce qu'est ce centre, mais je vais y aller tout de même :-) En passant, t'avais-je dit que j'allais à Lisbonne ;-)

Tartine a dit...

@Mélodie: Ah, ma trotteuse, toi! Au risque de te décevoir... le centre Vasco de Gama est (tiens-toi bien!)... un méga centre d'achats! Si en plus je te précise qu'il est loin du centre, tu dois te demander ce qu'on faisait là... Je t'explique: une amie m'avait parlé des toilettes spéciales et le centre est près de l'aquarium (que nous avons visité et bien aimé). Ce n'est donc pas un incontournable, à moins de passer dans ce coin pour autre chose et alors là, il vaut le détour juste pour ses toilettes (nous devons être les seules personnes qui n'y sont entrées que pour ça et qui sont ressorties les mains vides, ahah!) Vous y allez quand??

Mélodie a dit...

Ah, dommage :-( Je trouverai bien autre chose pour m'amuser! On y va du 23 au 27 novembre, bientôt quoi! Mais avant, je (je comme dans moi toute seule) vais en Suisse visiter Julie à Lausanne et ma tantine Nicole! Et pis là, je te parle même pas des autres voyages en préparation...